Ÿnsect poursuit son développement international

Partager cet article avec :

Ÿnsect, spécialiste de l’élevage et de la transformation d’insectes, a fait part du renforcement de sa gouvernance, avec l’arrivée de trois nouveaux membres au sein de son comité exécutif. Ces arrivées devraient accélérer le développement à l’international de la société. Ainsi, Ÿnsect accueille Shankar Krishnamoorthy au poste de VP Chief Strategy Officer, Tina Lawton au poste de VP Chief Growth Officer et Isabelle Toledano-Koutsouris en tant que directrice financière et administrative. S. Krishnamoorthy possède 40 ans d’expériences dans la conduite de projets internationaux dans le secteur énergétique. En 2017, il rejoint le Comité exécutif d’Engie où il a dirigé le développement de plusieurs projets d’infrastructure énergétique de plusieurs milliards de dollars pour accompagner la croissance mondiale du groupe. T. Lawton a plus de 25 ans d’expérience dans le domaine des sciences et de l’industrie. Elle a notamment participé à l’entrée en Bourse de la société Syngenta. I. Toledano-Koutsouris cumule 20 ans d’expertise en finance internationale au sein de banques d’investissement et possède une vaste expertise des marchés de capitaux internationaux. Elle a, entre autres, créés le groupe des marchés de capitaux privés chez UBS dans la région EMEA.

Deux nouvelles business units

En parallèle de ces nominations, Ÿnsect a créé deux business units pour mieux structurer son activité : Ÿnsect Human Nutrition & Health, et Ÿnsect Animal Nutrition & Health. La business unit Ÿnsect Human Nutrition & Health, anciennement Protifarm, est désormais intégrée à l’entreprise et est dédiée à l’alimentation humaine. Elle sera dirigée par Tom Mohrmann, ancien p-dg de Protifarm et aujourd’hui directeur général de la business unit. Il aura pour mission de développer des produits à destination de l’alimentation humaine. La seconde business unit créée par Ÿnsect est la branche dédiée à l’alimentation animale. Elle sera dirigée par Benjamin Armenjon qui en sera le directeur général. « 2021 a été une excellente année, et nous avons pris de l’avance sur notre Stratégie de développement et de croissance, notamment avec l’acquisition de Protifarm aux Pays-Bas. Aujourd’hui, Ÿnsect compte trois sites, dont deux en production, et prévoient d’embaucher 500 nouveaux employés d’ici à 2023. Avec une forte croissance à l’horizon, il était essentiel de renforcer notre organisation pour accompagner notre accélération et notre croissance », a déclaré Antoine Hubert, p-dg d’Ÿnsect. Ces deux nouvelles BU contribueront à développer le portefeuille de clients et de contrats de la société, qui s’élève aujourd’hui à 130 millions de dollars (114,4 M€).

Partager cet article avec :