Valorisation du CO2 : CarbonWorks démarre son démonstrateur

Partager cet article avec :
Fermentalg et Suez inventent des puits de carbone pour les villes.

CarbonWorks, coentreprise entre Fermentalg et Suez, a mis en service le 27 septembre 2021 son premier démonstrateur industriel de sa technologie de capture et de bioconversion du CO2 par biomasse algale. Installé sur un site de méthanisation agricole à Cestas (Gironde), ce premier photo-bioréacteur a une capacité de 10 m3. Il permettra de : capter et dissoudre le CO2 produit par l’unité de biogaz ; de transformer le carbone séquestré en biomasse organique par voie photosynthétique ; et valoriser cette biomasse comme un traitement antifongique naturel, en substitution des pesticides de synthèse. « Je suis très heureux de pouvoir confirmer cette mise en service dans le calendrier qui avait été annoncé. Ce démonstrateur doit devenir la vitrine de notre savoir-faire technologique et une preuve de notre capacité à industrialiser la photosynthèse algale pour la mettre au service de la transition écologique et contribuer au développement de bioproduits à grande échelle », a déclaré Philippe Lavielle, p-dg de Fermentalg et président du Conseil d’administration de CarbonWorks.

Créé en juillet 2021, CarbonWorks a pour objectif d’accélérer le développement et la commercialisation de capture et de bioconversion du CO2 mise au point par Fermentalg, notamment au travers de partenariats avec Suez. Cette première installation s’inscrit dans le cadre d’un projet d’économie circulaire en association avec Immunrise Biocontrol, pour la valorisation de la biomasse algale en produits de biocontrôle, et avec Pot au Pin Energie, exploitant de l’unité de biogaz de Cestas. Cette expérimentation a une durée initiale de douze mois et est soutenue par la région Nouvelle-Aquitaine et Bpifrance.

Partager cet article avec :