Valorisation de la lignine : Clap de fin pour Zelcor

Partager cet article avec :
Bois
Le bois est une source importante de lignine et de cellulose.

Le projet européen Zelcor de bioraffinerie ligno-cellulosique zéro déchet grâce à la valorisation intégrée de la lignine, s’est officiellement terminé le 28 février 2021. Ce programme de plus de quatre ans avait pour objectif de démontrer la faisabilité de la transformation de flux secondaires de bioraffineries de lignocellulose en produits à haute valeur ajoutée. Parmi les chaînes de valeurs les plus prometteuses qui ont été explorées au cours de ce programme se trouvent la production de dispersions antivirales aqueuses de lignine colloïdale, celle de substituants d’aromatiques à base d’huile ou encore celle d’antioxydant phénolique.

En parallèle, la conversion réussie des résidus de lignocellulose issu de la production de bioéthanol en nanomatériaux offre un scénario réaliste zéro déchet pour le développement de bioraffineries 2G. Outre les approches intégrées de valorisation des flux secondaires, l’un des piliers d’innovation du projet Zelcor était l’exploration de nouveaux outils de conversion biologique: 16 nouvelles enzymes d’intérêt pour l’industrie ont été identifiées, dont une solubilisant la lignine. Les travaux réalisés dans le cadre de Zelcor ont débouché sur la publication de 20 articles scientifiques.

Partager cet article avec :