Textiles : Bast Fiber Technologies acquiert une usine de transformation allemande

Partager cet article avec :

Le producteur de fibres naturelles Bast Fiber Technologies (BFT) a annoncé l’acquisition de Faser Veredlung Tönisvorst (FVT). Il s’agit d’une usine de transformation de textiles basée à Tönivorst, en Allemagne. Avec cette opération, BFT augmente immédiatement sa capacité de production de fibres végétales durables, et offre une plateforme solide pour l’expansion et la croissance continue de l’activité de la société. BFT produit des fibres libériennes – fibres contenues dans le phloème ou le liber entourant la tige de certaines plantes, autrement dit dans l’écorce – à partir de chanvre, jute, kénaf et lin. D’autres, comme Södra, exploitent directement les fibres libériennes du bois pour produire leurs fibres textiles. L’acquisition de FVT permet au producteur de fibres de poursuivre sa stratégie de développement de chaînes d’approvisionnement régionales à faible émission de carbone. « FVT travaille depuis longtemps avec des fibres naturelles et cette acquisition a accéléré notre transition vers une entreprise de fabrication entièrement intégrée. FVT a toujours produit des fibres libériennes de haute qualité pour BFT, il était donc logique d’apporter cette capacité en interne », a commenté le président de BFT, Jim Posa.

Les fibres libériennes sont particulièrement adaptées pour la fabrication de tissus non tissés. C’est pourquoi le site de FVT sera agrandi avec l’installation d’équipements de raffinage spécialisés conçus  pour l’optimisation des fibres libériennes naturelles afin de les utiliser dans une grande variété d’applications non tissés. Pour le prototypage rapide et le développement de produits, l’implantation est également équipée de nouvelles installations de modifications de fibres en vue de développer des solutions de fibres naturelles répondant aux exigences spécifiques des clients.

Partager cet article avec :