Stratégie : UPM établit un cadre de financement vert

Partager cet article avec :
UPM produit du bionaphta à partir de tall oil. – (c)UPM

Le papetier finlandais UPM a publié sa stratégie de financement vert dans le cadre de son objectif de créer un avenir au-delà des fossiles. Cette stratégie accélère l’engagement de l’entreprise envers les valeurs vertes et garantie une norme environnementale élevée dans toutes ses opérations. Déjà en novembre 2020, la société a émis une obligation verte de 750 millions d’euros dans le cadre de son programme Medium Term Note. Selon Kenneth Råman, vice-président en charge de la trésorerie et de la gestion des risques chez UPM, l’objectif des principes des obligations vertes est de « fournir aux émetteurs des conseils sur les éléments clés impliqués dans le lancement d’une obligation verte crédible ; aider les investisseurs en garantissant la disponibilité des informations nécessaires pour évaluer l’impact environnemental de leurs investissements dans les obligations vertes ; et aider les arrangeurs en orientant le marché vers des informations standard qui faciliteront les transactions ». Également au mois de novembre 2020, UPM a publié son Green Finance Framework dans le but d’approfondir l’intégration de la stratégie Biofore, concept car composé de biomatériaux et roulant aux biocarburants développé conjointement avec l’université Metropolia de sciences appliquées d’Helsinki (Finlande).

Le Finlandais souhaite financer des projets verts qui se répartissent en six catégories : la gestion durable des forêts ; les produits et solutions ayant un effet positif sur le climat ; la prévention et le contrôle de la pollution ; la gestion de l’eau et des eaux usées ; les initiatives d’efficacité énergétique ; et les énergies renouvelables.

Partager cet article avec :