Sekab investit pour augmenter sa production

Partager cet article avec :
Mikael Fränckel (p-dg) et Emil Källström (vice-président) de Sekab. – (c)Sekab.

Le groupe suédois de cleantech Sekab a fait part de son intention d’augmenter sa production de produits chimiques à usage industriel biosourcés. Pour ce faire, la société compte investir 100 millions de couronnes suédoises (près de 10 M€) pour répondre à la demande croissante d’alternatives durables aux produits fossiles. Avec cet investissement, Sekab agrandit son unité de production de biocarburants et de produits chimiques biosourcés à Örnskölsvik (Suède), et installe notamment une nouvelle chaudière à gaz et augmente la capacité de stockage d’acétum (solution employant de l’acide acétique dilué comme solvant). Cette opération permettra également à la société d’augmenter sa capacité de production de produits chimiques durables de plus de 30 %. « Nous constatons un grand intérêt des acteurs industriels qui souhaitent passer du fossile au renouvelable. Nous sommes actuellement obligés de refuser des clients qui demandent nos produits verts. Il s’agit d’une étape importante dans l’augmentation de notre rentabilité et notre gamme de produits chimiques verts », a commenté Mikael Fränckel, p-dg de Sekab.

L’unité devrait être complètement opérationnelle à la fin de l’année 2022. Dès lors, Sekab sera en mesure de fournir encore plus de produits chimiques renouvelables tels que l’acétaldéhyde, l’acétate d’éthyle et l’acide acétique. En parallèle, Sekab travaille au développement de la plateforme CelluApp, en partenariat avec Praj Industries, qui est une technologie de conversion des résidus de conifères en biocarburants.

Partager cet article avec :