Santé : Amyris veut traiter l’acné avec des actifs biosourcés

Partager cet article avec :
Amyris développe des produits par voie biotech à partir de la fermentation de sucre de canne.

La société de biotechnologies américaine Amyris a fait part des résultats décisifs dans une étude préclinique de sa formulation topique pour le traitement de l’acné. Cette formulation, contenant deux ingrédients propres de la société obtenus via la fermentation de sucre de canne, a été testée par Princeton Consumer Research Corp (PCRC), le spécialiste mondial des tests cosmétiques et des essais cliniques pour la justification des allégations au niveau mondial. Résultats ? Par rapport à dix autres traitements standards contre l’acné actuellement disponibles aux États-Unis, la formulation d’Amyris a démontré une efficacité bien supérieure en termes d’ampleur de la réduction de l’affection et du temps nécessaire pour constater une efficacité.

« Nous sommes très heureux des premiers résultats cliniques démontrant la puissance de notre science pour résoudre les problèmes de soins de la peau les plus courants », a déclaré John Melo, p-dg d’Amyris. Le marché mondial du traitement de l’acné était évalué à 11 milliards de dollars en 2019 (9,1 Mrds €). L’acné est l’une des affections cutanées les plus courantes, et toucheraient près de 50 millions d’Américains. Et le port du masque dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 aurait tendance à augmenter le nombre de personnes atteintes par ce problème de peau.

Partager cet article avec :