Résultats : TWB résilient face à la crise

Partager cet article avec :
Olivier Rolland, directeur exécutif du TWB.

La plateforme de biotechnologies industrielles Toulouse White Biotechnology (TWB) a présenté son bilan pour l’année 2020. Et malgré la crise économique engendrée par l’épidémie de Covid-19, TWB a enregistré des « résultats majeurs renforçant son positionnement d’expert en matière de conduite de projet de R&D en biotechnologie industrielle ». En effet, malgré une fermeture complète de la structure durant plus de deux mois, la plateforme enregistre un chiffre d’affaires pour l’exercice 2020 de 7,3 millions d’euros, soit une diminution de 13 % en glissement annuel. De plus, TWB a obtenu le renouvellement de son financement d’État, soit une dotation de 7 M€ qui devrait accompagner la plateforme au cours des cinq prochaines années et ainsi l’aider à remplir son objectif de devenir le leader européen des biotechnologies industrielles à l’horizon 2025. En outre, TWB a obtenu un financement d’1 M€ en réponse au dernier appel à projets national EquipEx+, du Programme d’Investissement pour l’Avenir 3 (PIA 3). Il permettra l’acquisition d’équipements scientifiques de meilleurs standards.

« Nul doute que l’année 2020 fut une année imprévisible. Malgré l’arrêt de nos activités expérimentales, TWB a su maintenir le cap vers sa vision 2025 et ressort grandi de cette expérience. L’optimisation de notre organisation interne, le renforcement de nos équipes et l’installation dans nos nouveaux locaux nous permettent d’envisager l’avenir avec confiance », a commenté Olivier Rolland, directeur exécutif de TWB. Au cours de l’année 2020, TWB a conduit 61 projets, dont 30 nouveaux, portant ainsi le total de projets de R&D menés au sein de la plateforme à 214 depuis sa création en 2012.

Désormais, TWB poursuit son développement pour intervenir dans des domaines d’applications pour lesquels les biotechnologies industrielles représentent une solution à leurs nouveaux enjeux. Ainsi, la plateforme a reçu la labélisation d’intégrateur industriel pour la bioproduction en août 2020. Elle a également accompagné des sociétés telles que Micropep et Amoeba dans les domaines du biocontrôle et de la biostimulation.

Partager cet article avec :