Restructuration : Neste ferme sa raffinerie de Naantali

Partager cet article avec :
La raffinerie de Neste à Singapour (c)Neste – Ismo Henttonen.

Neste, producteur finlandais de carburants renouvelables, a conclu les négociations concernant la restructuration de ses activités à Porvoo et Naantali, en Finlande. Cette décision, annoncée en septembre 2020, a pour objectif d’assurer la compétitivité de ses activités Produits pétroliers. Dans le détail, les opérations de raffinage sur le site Naantali seront stoppées d’ici à la fin du mois de mars 2021, et l’activité du site se concentrera sir les opérations du terminal et du port. Concernant le site de Porvoo, la raffinerie sera développée vers le co-traitement de matières premières renouvelables et circulaires. Ces opérations de restructuration représentent des économies annuelles d’environ 50 millions d’euros.

« Nous voulons améliorer notre compétitivité et maintenir  les opérations de raffinage et les capacités stratégiques associées en Finlande. Les changements appuieront la transformation de la raffinerie de Porvoo en une raffinerie de premier plan durable, sûre et efficace, rendue possible par notre personnel hautement innovant et efficace de Neste. L’histoire de Neste a commencé à Naantali, alors je comprends que cette nouvelle pourrait être difficile à recevoir », a commenté Peter Vanacker, p-dg de Neste. Avant d’ajouter : « Nous aiderons nos employés à s’adapter à ce changement de plusieurs manières ». Cette restructuration, entamée à cause de l’impact de l’épidémie de Covid-19 sur la demande en produits pétroliers, aura pour conséquence la suppression de 370 postes. « Neste proposera à son personnel de nouveaux emplois et des formations associées, ainsi qu’une compensation pour le déménagement vers un nouvel emploi », a déclaré la société dans un communiqué. Pour ceux dont le poste sera supprimé, des accords de retraites et des programmes d’accompagnement spécifiques seront proposés.

Partager cet article avec :