Relocalisation : Abolis perçoit 900 000 € dans le cadre du plan de Relance

Partager cet article avec :

Le producteur de molécules d’intérêt par voie fermentaire Abolis Biotechnologies est lauréat de l’appel à projets national « Relocalisation dans les secteurs critiques » du plan France Relance. Ainsi, la société obtient un financement d’un montant de 900 000 euros pour son projet Auxine. L’objectif du projet est de répondre à la demande croissante de produits innovants et biosourcés des clients. Abolis, hébergé par le Genopole, est spécialisé dans la conception et le développement de microorganismes capables de produire par voie de fermentation des molécules ou des protéines de spécialité.

Le financement perçu permettra à l’entreprise d’augmenter les capacités de sa plateforme de biologie de synthèse en la dotant de nouveaux outils technologiques. Ainsi, Abolis devrait être en mesure de conduire davantage de projets en parallèle et par conséquent accélérer la production de molécules d’intérêt en France et en Europe. « Cela nous permet de contribuer à relocaliser les productions dans de nombreux secteurs comme la santé, la nutrition ou encore la chimie, en utilisant des technologies de pointe telle que la biologie de synthèse. Les bioprocédés qui en découlent ont moins d’impact sur l’environnement que les procédés classiques et contribuent par ailleurs à sécuriser les chaînes d’approvisionnement », a déclaré Cyrille Pauthenier, président d’Abolis Biotechnologies. Avec ce renforcement de son activité, la société compte créer, sous 18 mois, une vingtaine d’emplois dans les différents métiers d’Abolis : biologie, génétique, analyse, robotique et fermentation.

Partager cet article avec :