Recyclage enzymatique : Carbios fabrique des bouteilles à partir de textile

Partager cet article avec :

La société de bioplasturgie Carbios a réalisé la première production de bouteilles transparentes contenant 100 % d’acide téréphtalique purifié recyclé (rPTA). Grâce à sa technologie de recyclage enzymatique du PET : la société clermontoise a réussi à recycler des déchets textiles à haute teneur en PET en un matériau permettant la production de bouteilles. Les technologies de recyclage mécanique ne permettent pas un recyclage en boucle fermée des déchets textiles. Ces matériaux sont généralement réutilisés dans des applications de moindre qualité de type rembourrage, isolation ou chiffons : c’est du down-cycling. L’innovation permettant « d’up-cycler » ces déchets a été réalisée dans le cadre du programme CE-PET (Circular Economy PET) en collaboration avec TWB.

« Je suis très fier que nous soyons parvenus à transformer des déchets textiles polyester en bouteilles transparentes aux propriétés identiques à celles fabriquées à partir de PET vierge. Cette innovation majeure nous permet ainsi d’élargir nos sources d’approvisionnement, qui, jusqu’à présent, étaient principalement constituées de déchets plastiques en PET », a commenté Alain Marty, directeur scientifique de Carbios. En effet, les déchets textiles représentent un gisement supplémentaire de matière recyclable d’environ 42 millions de tonnes par an, soit une valeur d’environ 40 milliards de dollars (33,8 Mrds €). La société rappelle qu’elle a également produit des fibres en PET pour des applications textiles avec du rPTA issu du recyclage enzymatique de déchets en PET. « Ce résultat démontre l’étendue des possibilités de notre technologie : produire des bouteilles transparentes à partir de déchets de bouteilles colorées ou de textiles, et également faire un t-shirt à partir de bouteilles ou de barquettes », se félicite Alain Marty.

Partager cet article avec :