Protéines : inalve inaugure une ferme de micro-algues

Partager cet article avec :
La serre d’inalve permet de cultiver les micro-algues. – (c) Pixels from Mars

La société française de biotechnologie inalve a inauguré sa ferme pilote de production de micro-algues marines dans la région de Nice (Alpes-Maritimes). L’objectif de cette start-up est de transformer ces végétaux marins en ingrédients destinés à la nutrition et à la santé animale. La technologie mise au point par inalve est « plus compétitive et plus écologique » que la production d’algues en suspension – la production serait 100 fois plus concentrée –, est « plus durable » que la production traditionnelle de protéines à partir de farines de poissons ou végétales, et elle est « plus saine » car les micro-algues sont riches en actifs bénéfiques pour la santé (oméga-3, antioxydants, polysaccharides…). « Le potentiel des micro-algues marines va bien au-delà de la nutrition et de la santé animale. Notre ambition, via notre futur centre de R&D, est de poursuivre l’évaluation des marchés à forts potentiels, notamment dans les domaines de la nutraceutique, de l’alimentation humaine, … », a déclaré Christophe Vasseur, co-fondateur d’inalve.

En effet, cette ferme pilote a pour objectif de permettre aux industriels de l’aquaculture d’évaluer l’intégration des produits de cette start-up dans leurs formulations, et ce, dès 2021. La société entend mettre en service dès 2022 un démonstrateur industriel, pour une production automatisée à destination du marché européen. En 2024, inalve ambitionne l’inauguration d’une ferme commerciale, et enfin un déploiement international à l’horizon 2025.

Partager cet article avec :