Plastique : Braskem étudie la valorisation du CO2

Partager cet article avec :
I’m green est la marque développée par Braskem pour ses produits biosourcés – pour l’instant le polyéthylène.

Le producteur de biopolymères brésilien Braskem a annoncé un partenariat de recherche afin de produire des plastiques durables en utilisant la technologie de capture et utilisation du CO2 (CCU). Pour ce faire, il s’est associé à l’université de l’Illinois à Chicago (UIC), aux États-Unis, afin de développer une nouvelle voie de production d’éthylène à partir d’émissions de CO2 de procédés industriels existants. Braskem apportera son expertise dans la production commerciale de matières premières et de polymères afin d’aider à la mise à l’échelle de la technologie. « L’objectif du partenariat avec l’université de l’Illinois est d’évaluer une voie potentielle pour capturer et convertir le CO2 émis par nos opérations industrielles, et le transformer en une matière première pour nos processus de fabrication de polymères », a déclaré Luiz Alberto Falcon, responsable de la plateforme de recyclage, de l’innovation et de la technologie chez Braskem.

En novembre 2020, Braskem a annoncé l’intensification de ses efforts afin de réduire progressivement ses émissions de CO2 avec comme objectif principal la neutralité carbone d’ici à 2050. Pour cela, l’entreprise entend réduire, compenser et capter le carbone, étendre son portefeuille de produits « I’m Green » et détourner 1,5 million de tonnes de déchets plastiques de l’incinération, des décharges ou de l’environnement dans les dix prochaines années.

Partager cet article avec :