PLA : NatureWorks veut augmenter sa capacité de production en Thaïlande

Partager cet article avec :
Natureworks
Première unité industrielle de NatureWorks dans le Nebraska.

Le pionnier de l’acide polylactique (PLA) NatureWorks a annoncé le 2 juin 2021 la finalisation d’une phase initiale d’ingénierie pour une future usine. Cette étape entre dans le plan d’expansion de production du PLA Ingeo de la société américaine. L’objectif est de construire une nouvelle unité en Thaïlande, sous réserve de l’approbation des actionnaires, d’une capacité de production annuelle de 75 000 tonnes. Le Thailand Board of Investment a approuvé ce projet qui devrait être implanté au sein du Nakhon Sawan Biocomplex (NBC), le premier projet de biocomplexe en Thaïlande. « L’approbation et le soutien du Thailand Board of Investment ont été une étape cruciale sur notre chemin vers l’ouverture de notre nouvelle usine en Thaïlande. Avec à la fois l’extension de capacité récemment annoncée dans notre usine de Blair (États-Unis) et ce nouveau complexe de fabrication, nous pouvons répondre davantage à la demande du marché mondial en matériaux durables et continuer à diriger le développement d’applications hautes performances qui capitalisent sur les propriétés uniques des matériaux d’Ingeo », a déclaré Rich Altice, p-dg de NatureWorks.

Le futur complexe comprendra la production d’acide lactique, de lactide (dérivé de l’acide lactique), et de polymère, ce qui en fera « la première installation de PLA conçue pour être entièrement intégrée ». Actuellement, NatureWorks a une capacité totale de production de 150 000 t/an sur son site de Blair. Le Français Total Corbion PLA est le deuxième producteur mondial de PLA avec une capacité de 75 000 t/an sur son site de Rayong (Thaïlande). La future unité de Grandpuits (Seine-et-Marne) devrait passer la capacité totale du Français à 175 000 t/an.

Partager cet article avec :