PLA : NatureWorks autorisé à construire en Thaïlande

Partager cet article avec :
Natureworks
Première unité industrielle de NatureWorks dans le Nebraska.

Le pionner de l’acide polylactique (PLA) NatureWorks a annoncé avoir reçu l’autorisation de ses actionnaires pour la construction de son unité de fabrication de PLA Ingeo en Thaïlande. Ce projet, annoncé en juin 2021, devrait nécessiter un investissement de 600 millions de dollars (514 M€). Ce complexe comprendra des sites de production d’acide lactique, de lactide et de polymère, ce qui devrait en faire « la première installation PLA au monde conçue pour être entièrement intégrée ». Les travaux débuteront au deuxième trimestre 2022 afin de permettre à l’unité de démarrer la production annuelle de 75 000 tonnes dès 2024. « Grâce au soutien continu de nos actionnaires, nos plans pour un deuxième site de fabrication Ingeo PLA continuent de progresser. Cette autorisation a été une étape importante qui garantit que nous serons prêts à commencer la construction en 2022 d’un complexe de fabrication intégré qui nous aidera à répondre à la demande croissante du marché mondial en matériaux durables », a déclaré Rich Altice, p-dg de Natureworks. La construction de cette future unité entre dans le plan d’expansion de production du PLA Ingeo de Natureworks, qui possède actuellement une capacité totale de production de 150 000 t/an sur son site de Blair (États-Unis). Quant à son concurrent sur le marché, le Français Total Corbion PLA possède un site en Thaïlande, d’une capacité de 75 000 t/an, et construit actuellement une unité à Grandpuits (Seine-et-Marne) d’une capacité de 100 000 t/an.

Partager cet article avec :