PLA : LG Chem et ADM s’associent en coentreprise

Partager cet article avec :
LG Chem et ADM ont signé un protocole d’accord pour une coentreprise. -(c)LG Chem

Le chimiste coréen LG Chem a annoncé le 14 septembre 2021 la signature d’un protocole d’accord pour la création d’une coentreprise avec Archer Daniels Midland (ADM), transformateur américain de céréales. L’objet de cette collaboration est la construction d’une unité de production d’acide lactique et d’acide polylactique (PLA) à base de maïs aux États-Unis. L’accord définitif pour la construction de cette unité, d’une capacité de production de 75 000 tonnes par an de PLA, devrait être signé au premier trimestre 2022 pour une fin des travaux d’ici à 2025. Depuis 2019, LG Chem et ADM collaborent autour de l’acide acrylique biosourcé. Avec la création de cette coentreprise, LG Chem devrait être en mesure d’intégrer des biomatériaux renouvelables dans le développement de ses différents produits à haute valeur ajoutée. Les deux sociétés ont également convenu de coopérer activement à la recherche et au développement conjoints de biomatériaux pouvant être appliqués dans le secteur de l’environnement et de la durabilité.

Un secteur en plein essor

« La création d’une coentreprise avec AMD sera le début d’un nouveau voyage qui va au-delà de la simple coopération pour mener la transition vers une structure commerciale durable au profit de l’environnement et de la société », a déclaré Hak Cheol Shin, p-dg de LG Chem. Avant d’ajouter : « Nous continuerons à recherche activement de nouvelles façons de contribuer à une croissance neutre en carbone en tant que leader de la durabilité ». Avec cette opération, LG Chem prévoit de pénétrer activement le marché des bioplastiques sur la base de sa capacité de production de PLA. Actuellement, le premier producteur mondial de PLA NatureWorks a une capacité annuelle de production de 150 000 t/an sur son site de Blair, et devrait construire un deuxième site d’une capacité de 75 000 t/an. Le second producteur est le français Total Corbion PLA avec une capacité de production totale de 75 000 t/an de PLA à Rayong (Thaïlande). Il construit actuellement une unité de production à Grandpuits (Seine-et-Marne) qui devrait, dès 2024, produire 100 000 t/an de PLA.

Partager cet article avec :