Neste ouvre un centre de R&D à Singapour

Partager cet article avec :

Le producteur finlandais de carburants et de polymères durables Neste a annoncé l’établissement d’un centre de recherche et développement à Singapour. Avec cet investissement, dont le montant n’a pas été communiqué, le groupe accélère la mise en place de sa stratégie de croissance. En effet, ce nouveau centre de R&D, après le projet de recherche sur les carburants renouvelables lancés en juin 2020 en Finlande, va permettre à Neste d’accroître ses capacités d’innovation à l’échelle mondiale et de favoriser les collaborations avec des partenaires de la région Asie-Pacifique. « Neste augmente actuellement la capacité de production de la raffinerie de Singapour jusqu’à 1,3 million de tonnes par an, et qui sera opérationnelle au début de 2023. L’établissement de notre nouveau centre de R&D à Singapour, avec des capacités avancées d’analyse et de recherche sur les matières premières, sert bien à stimuler nos ambitions de croissance dans la région et soutient localement notre plus grande raffinerie de produits renouvelables », a déclaré Lars Peter LindFords, vice-président principal de l’innovation chez Neste.

Une R&D basée en Finlande

Ce nouveau centre sera situé dans le Science Park II, dans la partie ouest de Singapour. Pleinement opérationnel en 2023, ce centre emploiera une quarantaine de chercheurs et autres professionnels qui seront embauchés progressivement de 2022 à 2025. Les principales installations de R&D du groupe sont toujours situées dans son centre technologique de Porvoo, en Finlande, où environ 1 100 personnes se consacrent à la R&D et l’ingénierie. La société continue de développer ses opérations de R&D et d’innovation dans le pays nordique. Neste investit la majorité de ses dépenses d’innovation annuelles dans la recherche de nouvelles matières premières et la mise au point des technologies permettant leur utilisation.

Partager cet article avec :