Microorganismes : Biovitis change de nom et devient Greencell

Partager cet article avec :
La nouvelle usine de Biovitis sera situé sur le biopôle de Clermont-Ferrand

Le 4 mars 2021, la société Biovitis a officialisé son changement de nom et opère désormais sous la dénomination de Greencell. S’intégrant dans la continuité de l’identité du groupe Greentech, l’entreprise est toujours dédiée à la production et la commercialisation de microorganismes. « À travers sa nouvelle identité et ses sites de recherche et de production, Greencell poursuit sa mission au service de la nouvelle agronomie, de la préservation de l’environnement ainsi que de la santé, de la nutrition et du bien-être en développant des produits biologiques innovants et nécessaires à un futur durable », explique Jean-Yves Berthon, p-dg de Greencell. Forte de cette nouvelle identité, la société vient de lancer sa gamme de produits de biocontrôle et de biostimulants Greenalvia, pour proposer des alternatives durables aux engrais et aux phytosanitaires. En outre, le groupe prévoit prochainement de commercialiser sa marque Mycoepur, dédiée aux solutions de traitement des effluents industriels ou municipaux. Ces produits permettent de rendre les effluents inodores et utilisables pour l’irrigation d’espaces verts. Greencell envisage également la vente de solutions pour la remédiation de sites et de sols pollués.

Son site de R&D pleinement opérationnel

Outre le lancement de ses produits, la société Greencell a poursuivi le déploiement de ses opérations sur son site de R&D de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) annoncé en 2019. Désormais opérationnel à 100 %, il dispose d’une capacité de fermentation de 5 000 litres pour produire ses micro-organismes d’intérêt environnemental, agronomique et alimentaire à plus grande échelle. Cette implantation vient compléter son autre site de Saint-Etienne-de–Chomeil (Cantal), dédié à la production de microorganismes pour l’agroalimentaire, la santé et la beauté.

Partager cet article avec :