Metex met au point un second procédé de fermentation

Partager cet article avec :

La société de biochimie industrielle Metabolic Explorer (Metex) a annoncé le 1er décembre 2021 le second procédé issu de sa plateforme Altanøøv. Il s’agit d’un procédé de fermentation permettant la production de l’acide aminé L-valine destiné au marché de la nutrition animale. Grâce à son savoir-faire et sa capacité d’innovation en biotechnologies et en particulier sur la production d’acides aminés Metex a développé une souche bactérienne propriétaire pour la production par fermentation de L-valine. La validation à l’échelle du pré-pilote de ce procédé montre sa compétitivité par rapport aux technologies actuelles. « La technologie L-valine est le premier exemple concret qui met en évidence le rationnel du rachat d’Ajinomoto Animal Nutrition Europe (en avril 2021, ndlr). Moins de neuf mois après le rachat, les complémentarités des équipes et les synergies se mettent en place pour gagner en compétitivité, faciliter le transfert à l’échelle industrielle des innovations technologiques et concourir à la mise sur le marché de nouveaux produits pour la nutrition animale dans les meilleurs délais », a déclaré Benjamin Gonzalez, p-dg de Metex.

Pour rappel, Ajinomoto produit de L-valine à destination de la nutrition animale depuis 2009. Avec cette nouvelle technologie de production et avec le procédé de purification en cours de développement, Metex vise l’obtention d’un ingrédient fonctionnel riche en L-valine. La production de ce nouvel ingrédient illustre la stratégie de Metex qui ambitionne le développement d’un nouveau produit par an. Les premiers lots de L-valine nécessaires au dépôt d’un dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché seront produits au cours du premier semestre 2022.

Partager cet article avec :