Metabolic Explorer entre en négociations pour reprendre une filiale d’Ajinomoto

Partager cet article avec :
Benjamin Gonzalez, CEO Metabolic Explorer.

La biotech française Metabolic Explorer (Metex) a annoncé le 26 février 2021 avoir conclu, dans le cadre d’une promesse d’achat, un accord de négociations exclusives avec Ajinomoto. Cet accord concerne l’acquisition de la filiale européenne du groupe japonais, Ajinomoto Animal Nutrition Europe (AANE). Cette entité est spécialisée dans la production d’acides aminés par fermentation pour la nutrition animale. L’acquisition de 100 % des titres d’AANE représenterait un investissement total de 15 millions d’euros, que Metex paierait sur ses fonds propres en deux temps : 8 M€ à la clôture de l’acquisition, et 7 M€ dans les six mois suivants. Cette acquisition permettrait à Metex de devenir le premier acteur européen pour la production par fermentation d’ingrédients fonctionnels d’origine naturelle. Les prévisions d’AANE pour l’exercice 2020-2021 feraient ressortir un chiffre d’affaires de plus de 200 millions d’euros et un Ebitda positif. « Nous avons fait le choix d’entrer en discussions exclusives avec Metabolic Explorer spécialiste de la fermentation, qui présente à ce jour le dossier le plus pertinent pour l’avenir industriel du site d’Amiens, pour la pérennité des emplois et pour l’actionnaire Ajinomoto », a déclaré Masami Kashiwakura, président d’Ajinomoto Animal Nutrition Group.

Le projet de Metex serait de pérenniser le site industriel d’Amiens (Somme) en y transférant ses technologies en cours de développement au sein de sa plateforme Altanøøv. Le premier investissement réalisé sur le site d’Amiens devrait concerner l’acide glycolique naturel, ingrédient produit à l’échelle du démonstrateur en décembre 2020. Cet investissement, d’environ 25 M€, s’inscrirait dans le cadre du plan France Relance. « Avec cette acquisition le groupe Metex deviendrait une ETI européenne de référence dans le domaine des biotechnologies industrielles, secteur clé de la nécessaire transition écologique. Avec les premières ventes de Metex Nøøvista prévues au deuxième trimestre 2021 et ce projet d’acquisition, le nouveau visage de Metex en ce début d’année est celui d’une entreprise transformée au cœur des grands enjeux actuels de souveraineté  agroalimentaire qui fournit des réponses concrètes en termes d’emplois et de réindustrialisation de nos territoires », a conclu Benjamin Gonzalez, p-dg de Metex.

Partager cet article avec :