Matériaux : Des drones en fibres d’ananas

Partager cet article avec :
(c)Anastasia Gepp

Une équipe de chercheurs de l’université de Putra (Malaisie), dirigée par Mohamad Thariq Hameed Sultan, ont développé une méthode pour transformer la fibre trouvée dans les feuilles d’ananas en un matériau solide. Les feuilles d’ananas étant jetées, leur valorisation offrirait aux producteurs une source de revenus supplémentaires. Ce projet a pour objectif de fabriquer des pièces détachées pour des drones ou des cadres d’avion sans pilote. Le chercheur a déclaré à l’agence de presse Reuters que les drones fabriqués à partir de ce matériau biosourcé auraient un rapport résistance/poids plus élevé que ceux constitués de fibres synthétiques. Ils seraient également moins chers à produire, plus légers et plus faciles à éliminer. En effet, si l’appareil venait à être endommagé, il suffirait d’enterrer la pièce dans le sol pour qu’elle s’y dégrade en deux semaines. Les prototypes réalisés ont pu voler à une hauteur de 1 000 mètres pendant près de 20 minutes. À terme, les chercheurs espèrent être en mesure de produire des drones plus grands pouvant accueillir des charges utiles plus importantes.

Partager cet article avec :