Matériaux : Croda réduit la contrainte thermique pour les infirmiers

Partager cet article avec :

Le chimiste britannique Croda, en partenariat avec Inuteq, a mis au point un gilet rafraîchissant à destination du personnel soignant. Lors d’études réalisées au sein du centre médical universitaire de Radboud (RMUC) aux Pays-Bas, il a été montré que les gilets contenant la technologie CrodaTherm réduisaient la contrainte thermique liée au port de multiples couches d’équipement de protection du personnel soignant des unités de soins de patients atteints de la Covid-19. La technologie CrodaTherm repose sur des matériaux à changement de phase (PCM) issus de matières premières végétales. Les PCM absorbent et libèrent de la chaleur à des températures définies. Les résultats de l’étude ont démontré que les gilets n’avaient que très peu d’effet sur la température corporelle interne, mais qu’ils réduisaient la perception de chaleur.

En effet, pour traiter les patients contaminés par le Sars-Cov2, les professionnels de santé portent plusieurs couches d’équipement de protection individuel ce qui entraîne une augmentation du stress thermique. « Sans gilet rafraîchissant, près de 90 % des infirmiers ressentent de l’inconfort et de la chaleur. Seuls 20 à 30 % des participants [à l’étude] ressentent cet inconfort avec un gilet rafraîchissant, ce qui améliore les conditions de travail », a commenté Yannick de Korte, doctorant au département de physiologie et chercheur au sein de l’étude Coolvid. Suite aux résultats encourageants, les gilets rafraîchissants font désormais partie de la tenue de travail standard des infirmiers s’occupant des patients atteints de la Covid-19 au RMUC.

Partager cet article avec :