Marc-Antoine Jamet réélu président de la Cosmetic Valley

Partager cet article avec :
Marc-Antoine Jamet, président de la Cosmetic Valley.

L’Assemblée générale de la Cosmetic Valley, qui s’est tenue le 29 juin 2021, a vu la réélection à l’unanimité de Marc-Antoine Jamet à sa présidence. Il s’agit de son troisième mandat, d’une durée de trois ans, pour le secrétaire général du groupe LVMH. Il aura pour mission de favoriser une coordination nationale de la filière française de la parfumerie et de la cosmétique. Aujourd’hui, la Cosmetic Valley fédère 800 entreprises réparties dans toutes les régions de l’hexagone et de l’outre-mer. Tous les métiers de la filière sont représentés : ingrédients, procédés, emballages, tests, produits finis… cette structure regroupe 246 000 emplois et représente un chiffre d’affaires annuel de 45 milliards d’euros. « La confiance que continuent de m’accorder mes pairs est pour moi une fierté inépuisable. Nous avons, me semble-t-il, collectivement progressé en force et en légitimité, fait avancer ensemble nos dossiers, diversifié nos actions », a déclaré Marc-Antoine Jamet. Avant d’ajouter : « Certes, nous avons encore devant nous de nombreux défis à relever. Nous devrons notamment faire face aux quatre grandes transitions, écologique, technologique, économique et numérique, que la crise sanitaire n’a pas créées mais exacerbées. Cette année a donc été marquée par notre résistance et la fabrication de gel, par la résilience et le redémarrage de nos fabriques et de nos ateliers ». Marc-Antoine Jamet est président de la Cosmetic Valley depuis 2011. Il occupe le poste de secrétaire général du groupe LVMH depuis 2001, et est le directeur immobilier de cette société « leader mondial du luxe ». Il exerce à ce titre les fonctions de p-dg du Jardin d’acclimatation. Il est, entre autres, depuis 2002, vice-président de la fédération des industries de la parfumerie (FEBEA).

Partager cet article avec :