Lignine : Stora Enso repense le conditionnement

Partager cet article avec :
Le bois est un matériau riche en matières premières.

Le papetier finlandais Stora Enso a fait part de son intention de construire une unité de granulation et de conditionnement de la lignine. Un investissement de 14 millions d’euros permettra d’implanter cette unité sur le site de Sunila de la société, en Finlande. Le conditionnement de la lignine devrait faciliter son transport et sa manipulation par rapport à son stockage sous forme de poudre et humide. Pour le papetier, la lignine est l’un principaux domaines d’innovation pour générer de la croissance sur de nouvelles applications telles que le stockage de l’énergie, la fibre de carbone ou comme liant biosourcé dans le contreplaqué. « Cet investissement nous aide à fournir à nos clients un moyen plus efficace de traiter la lignine sèche et de la livrer dans des conteneurs en vrac. En plus de réduire les coûts d’emballage et de transport, l’emballage de la lignine granulée sera plus facile et plus rapide que la poudre sèche utilisée aujourd’hui, qui nécessite un équipement spécial », déclare Markus Mannström, vice-président exécutif de la division Biomatériaux de Stora Enso.

La construction de cette unité de granulation devrait débuter d’ici à la fin du deuxième trimestre de 2021, et s’achever au deuxième trimestre de 2022. Stora Enso a une capacité annuelle de production de lignine de 50 000 tonnes, et son site de Sunila est en activité depuis 2015.

Partager cet article avec :