Lignine : Bloom lève 3,9 M€

Partager cet article avec :
Bois
Le bois est une source importante de lignine et de cellulose.

La société Bloom Biorenewables, qui conçoit et fabrique des procédés de bioraffinerie de dérivés lignocellulosiques, a clôturé le 23 février 2021 son tour de table de financement. Cette opération, dirigée par Breakthrough Energy Ventures-Europe, a permis de lever 3,9 millions d’euros auprès notamment de la Banque européenne d’investissement. Grâce à ce financement, la start-up suisse développera et validera sur le marché ses premiers produits, notamment les biocarburants pour le transport maritime, les plastiques et les parfums. Bloom a mis au point un procédé d’extraction de lignine via le fractionnement de la biomasse. La société espère que ce financement, ainsi que celui de septembre 2020, lui permettra d’agrandir son équipe et de se doter d’une installation de R&D indépendante, avec une capacité de production suffisante pour débloquer le dernier obstacle à la commercialisation. « Les plantes joueront sans aucun doute un rôle majeur dans le remplacement des ressources fossiles. Notre agriculture et notre sylviculture produisent déjà de grandes quantités de carbone renouvelable, mais une partie substantielle est rejetée sous forme de déchets et donc rapidement rejetée dans l’atmosphère. Bloom sait comment le stocker et l’utiliser plus efficacement », a commenté Remy Buser, p-dg et cofondateur de Bloom. Les produits de Bloom sont spécifiquement conçus pour remplacer le carbone d’origine fossile dans les matériaux et les carburants, une « étape cruciale dans la lutte contre les émissions mondiales de CO2 ».

Partager cet article avec :