LGO : Circa s’associe à GazelEnergy pour son unité flagship

Partager cet article avec :

Le spécialiste de la conversion de coproduits de la biomasse en produits chimiques Circa a signé un partenariat avec l’énergéticien GazelEnergie. Cette association a pour objet la transformation d’une ancienne centrale électrique à charbon dans le cadre du projet européen ReSolute. Ce projet, bénéficiaire du programme Horizon 2020, vise à développer une unité de production de lévoglucosénone (LGO), un building-block permettant de développer des solvants biosourcés dont le Cyrène, produit phare de Circa. Ce nouveau partenariat permettra à Circa de construire son unité à proximité de la plateforme Chemesis à Carling-Saint-Avold et du Total Chemesis Composite Park (Moselle) sur le site de la centrale à charbon Émile Huchet, propriété de GazelEnergie. « L’implantation de l’usine ReSolute sur le site de la centrale à charbon Émile Huchet est un signal fort pour la transition énergétique et la décarbonation de l’industrie de la région. C’est une expression ferme de notre stratégie de tourner la page du charbon en réaménageant le site avec des projets verts créateurs d’emplois », a déclaré le président de GazelEnergie, Jean-Michel Mazalerat.

1 000 tonnes par an de Cyrène

Le site Émile Huchet accueillera donc une unité de production de LGO à partir de biomasse non-alimentaire grâce à la technologie propriétaire de Circa, FuraCell. Cette future unité produira notamment 1 000 tonnes par an de Cyrène qui a la capacité de remplacer des solvants traditionnels, toxiques et fossiles tels que le diméthylformamide (DMF) ou le diméthylsulfoxyde (DMSO). « Le calendrier de mise en service de l’usine ReSolute est ambitieux et le site de Carling nous offre les commodités dont nous avons besoin. La réaffectation d’un ancien site de centrale électrique au charbon en chimie verte est conforme à la perception de Circa d’une économie verte circulaire avec des produits plus sûrs et plus durables pour la planète », a commenté Tony Duncan, p-dg de Circa. L’usine de ReSolute devrait entrer en service au premier semestre 2023.

Partager cet article avec :