Isolants biosourcés : Soprema augmente ses capacités de production à Golbey

Partager cet article avec :
Soprema isole les toitures avec des panneaux de bois – (c)Soprema

La société Soprema, spécialiste de l’étanchéité pour le bâtiment, a annoncé la construction de deux lignes de production. La première, Pavatex II, sera implanté sur le site industriel Pavatex à Golbey (Vosges), et la seconde, Pavatex III, à l’écoparc de Chavelot (Vosges). Avec ces nouvelles installations, dont les démarrages sont prévus respectivement au printemps 2022 et fin 2023, Soprema poursuit son développement dans le domaine des isolants biosourcés. « Avec l’agrandissement du site Pavatex à Golbey, nous continuons d’accroître la part des matières éco-sourcées dans nos produits, ici le bois, et poursuivons notre engagement pour la construction de bâtiments plus responsables et durables », a commenté Pierre-Étienne Bindschedler, p-dg de Soprema. La ligne Pavatex II permettra de produire 30 000 tonnes par an de panneaux isolants en fibre de bois flexibles. Pavatex III sera dédiée quant à elle aux panneaux isolants en fibre de bois rigides. Cette nouvelle unité permettra d’augmenter les capacités du site de Golbey avec un objectif de production de 60 000 t/an. Les panneaux isolants de Soprema sont issus de conifères produits localement.

Ce projet, représentant un investissement de 110 millions d’euros, permettra à la société de créer 80 nouveaux emplois. Soprema travaille avec 9 210 collaborateurs à travers le monde, dont 4 649 en France, répartis sur 81 sites de productions et 17 centres de recherche. Ainsi, le groupe a été en mesure de générer 3,07 Mrds € de chiffre d’affaires en 2020.

Partager cet article avec :