Isoamylène biosourcé : Total Cray Valley et Gevo poursuivent leur collaboration

Partager cet article avec :
Démonstrateur de Silsbee au Texas.

Le producteur américain de biocarburants Gevo et Total Cray Valley, qui fait partie de la division Polymères de Total, ont annoncé la poursuite de leur accord de développement conjoint. Initié en 2020, ce partenariat a pour objectif de transformer par voie catalytique les huiles de fusel en isoamylène renouvelable. Cette extension de collaboration fait suite à la réussite de la phase 1, autrement des essais pilotes, et vise désormais une mise à l’échelle du démonstrateur de la technologie. « L’équipe a franchi une étape importante avec le succès de la phase 1 pour fournir des solutions biosourcées à faible émission de carbone à notre partenaire, Total Cray Valley. Nous sommes impatients de poursuivre nos succès à l’échelle de la démonstration », a déclaré Paul Bloom, directeur de la technologie et de l’innovation chez Gevo.

Le processus de catalyse de Gevo permet de convertir, de façon sélective, les huiles de fusel. Ce mélange d’alcools, formé lors de la production d’éthanol, peut être transformé en nombreux produits chimiques renouvelables à haute valeur ajoutée, tels que de l’isoprène, des cétones, des aldéhydes ou, dans le cas présent, de l’isoamylène. Les huiles de fusel représentent un potentiel d’un million de tonnes de matières premières biosourcées par an. « C’est une nouvelle façon de penser à la décarbonisation et à la séquestration du carbone biogénique (carbone fixé par la plante suite à la photosynthèse du CO2, ndlr). Désormais, ce sous-produit de l’éthanol, au lieu d’être brûlé, peut être converti en produits utilisables qui éliminent le CO2 de l’atmosphère tout en offrant des performances de drop-in dans les produits finaux actuellement sur le marché », a précisé Paul Bloom. Total Cray Valley utilisera l’isoamylène produit via la technologie de Gevo pour la fabrication de résines.

La collaboration entre les deux sociétés remonte à 2009 avec l’entrée de Total au capital de Gevo. Puis en août 2019, Gevo s’engage auprès d’Air Total afin de lui fournir du carburéacteur biosourcé, produit dans son usine de Silsbee (Texas, États-Unis), pour les aéroports français et européens.

Partager cet article avec :