Ingrédients biosourcés : DSM reprend l’activité Arômes et Parfums d’Amyris

Partager cet article avec :
Le site d’Amyris à Brotas au Brésil.

Le chimiste néerlandais Royal DSM a conclu un accord d’acquisition avec la société de biotechnologie américaine Amyris. Cet accord concerne l’activité Arômes et Parfums (F&F) comprenant sept produits intermédiaires – quatre générant déjà des ventes et un Ebitda significatifs, deux qui viennent d’être lancés et un en cours de développement. Cette vente pourrait représenter un montant total de 500 millions de dollars (426 M€) pour Amyris, qui se réalisera en trois étapes. DSM réalisera un paiement initial de 150 M$, soit près d’un tiers du montant final. Par la suite, Amyris partagera la croissance de l’Ebitda de certains de ces produits sur la période 2021-2024, et recevra en contrepartie des compléments de revenus qui représenteraient, selon les estimations, un montant total compris entre 100 et 150 M$. Enfin, le solde sera attribuable via un accord de R&D de 15 ans entre les deux parties : Amyris continuera à développer, mettre à l’échelle et produire les ingrédients du portefeuille F&F, et ce, avec le soutien de DSM. « DSM est un partenaire stratégique essentiel pour Amyris et dispose de capacités uniques pour notre technologie. Il s’agit de notre plus grande transaction stratégique à ce jour et cela confirme davantage la valeur significative que notre portefeuille de produits », a déclaré John Melo, p-dg d’Amyris. Avec cette opération, DSM complète l’acquisition de la division F&F d’Amyris, déjà entamée. En effet, DSM a acquis en décembre 2020 la technologie Farnesene d’Amyris, destinée à la nutrition et les parfums et arômes. Auparavant, le groupe néerlandais avait pris le contrôle du site de production de cet ingrédient sur le site de Brotas (Brésil) en 2017.

Partager cet article avec :