Hydrogène vert : Iberdrola et Fertiberia investissent sur le long terme

Partager cet article avec :

L’énergéticien Iberdrola et le producteur d’engrais Fertiberia ont fait part de leur partenariat dans la production d’hydrogène vert. L’objet de cette collaboration ? Investir près d’1,8 milliard d’euros d’ici à 2027 afin de développer 800 MW d’hydrogène vert. Ce projet devrait permettre à Fertiberia de produire de l’ammoniac 100 % vert à destination de ses engrais. Cette société, dont la capacité annuelle de production est supérieure à 200 000 tonnes d’ammoniac, pourrait ainsi diminuer de plus de 10 % les besoins en gaz naturels de son site de production à Puertollano (Espagne).

Dans le détail, ce projet consiste en la mise en œuvre d’un complexe d’hydrogène vert à usage industriel à Puertollano, et dont la mise en service devrait se faire d’ici à la fin de l’année 2021. Ce projet, dont le premier investissement s’élève à 150 M€, comprends : une usine solaire photovoltaïque de 100 MW ; un système de batteries lithium-ion d’une capacité de stockage de 20 MWh ; et d’un système de production d’hydrogène par électrolyse de 20 MW. Cela évitera l’émission de 39 000 tonnes de CO2 par an. Ce projet devrait être complété par un plan visant à multiplier par 40 la capacité de cette première unité grâce « au développement de trois autres projets entre 2023 et 2027, dans les usines de Fertiberia de Puertollano  et de Palos de la Frontera ». Ces investissements supplémentaires devraient monter la capacité de production d’hydrogène à 800 MW, soit 20 % de l’objectif national qui est de 4 GW d’ici à 2030. Cela « permettrait que près de 25 % de l’hydrogène actuellement consommé en Espagne ne génère pas d’émissions de CO2 », ont annoncé les deux sociétés dans un communiqué commun. Enfin, ce projet permettrait de créer près de 4 000 emplois qualifiés.

Partager cet article avec :