Fils cellulosiques : Eastman augmente sa capacité de production

Partager cet article avec :
Bois
Le bois est une source importante de lignine et de cellulose.

Le chimiste de spécialités américain Eastman a annoncé le 27 mai 2021 son intention d’augmenter sa capacité de production de fil cellulosique. Ce fil, baptisé Naia, est fabriqué à partir de pâte de bois et est produit notamment sur le site d’Inasca – entreprise rachetée en juin 2019 par Eastman – à Barcelone (Espagne). C’est sur ce site que des augmentations de capacité vont être réalisées. L’entreprise compte augmenter les volumes produits de 30 % d’ici à la mi-2021 et de plus de 50 % d’ici à la fin de l’année 2022. « L’importance croissante du développement durable et de la circularité, en tant que principales forces motrices du marché, accélère le recours aux fibres durables. De ce fait, le fil cellulosique continu Naia gagne beaucoup de terrain chez nos clients », a expliqué Burt A. Capel, vice-président et directeur général en charge des fibres chez Eastman. Le groupe ambitionne que des marques de mode aient recours à la fibre Naia afin de rendre ce secteur plus durable.

Partager cet article avec :