Fermentalg et Suez créent une coentreprise pour la valorisation du CO2

Partager cet article avec :
Fermentalg
Fermentalg est spécialisé dans l’exploitation des microalgues.

Le Libournais Fermentalg, spécialisé dans les microalgues, a annoncé le 5 janvier la signature d’un protocole d’accord avec Suez pour la création d’une coentreprise dès le premier semestre 2021. Cette future société, détenue à parts égales entre les deux entreprises, développera des photobioréacteurs algaux qui, par la voie du biomimétisme, capteront le CO2. Depuis 2015, Fermentalg et Suez ont développé en partenariat des solutions « prometteuses répondant aux enjeux environnementaux du 21e siècle », notamment les puits de carbone – cinq de ces installations sont aujourd’hui en fonctionnement – ainsi qu’un dispositif de traitement de la pollution de l’air. « En créant ce nouveau pôle de croissance avec le groupe Suez, Fermentalg réaffirme aujourd’hui son engagement environnemental et sociétal. Forte d’un héritage technologique unique au monde au service du développement durable, notre coentreprise va d’ores et déjà se positionner comme un des acteurs majeurs de la qualité de l’air et du combat contre le changement climatique », a commenté Philippe Lavielle, p-dg de Fermentalg.

Le photobioréacteur algal développé par la coentreprise s’appuiera sur l’expérience développée depuis cinq ans grâce aux puits de carbone et au dispositif de traitement de l’air déployés en milieux industriels et urbains. Les micro-algues qui se développeront dans ces dispositifs seront ensuite valorisées en bioproduits à destination de la préservation des sols et de la biodiversité comme à la santé humaine et animale.

Partager cet article avec :