Extraction enzymatique : La technologie de Biolie s’exporte aux Antilles

Partager cet article avec :
Biolie a signé un accord de licence lors du salon Cosmetic 360. – (c)Biolie

Le spécialiste français de la production d’ingrédients par extraction enzymatique Biolie a octroyé une licence de son brevet pour deux sociétés des Antilles-Guyane. C’est avec le laboratoire industriel d’éco-extraction en Guyane française, Bio Stratège Guyane, et la filiale de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Martinique, Lafayette, que Biolie a signé le contrat à l’occasion du salon Cosmetic 360. Cette implantation de cette technologie d’extraction enzymatique permettra de développer localement des ingrédients éco-responsables de haute qualité et favorisera la valorisation de la biodiversité ultramarine pour le marché nationale et international. En avril 2019, Biolie a octroyé une licence de sa technologie au Centre d’entrepreneuriat et d’essaimage de l’université du Québec à Chicoutimi (Canada), permettant ainsi à la société française d’avoir un accès privilégié aux ressources de la forêt boréale et de poursuivre sa stratégie de déploiement international.

Biolie a mis au point une technologie industrielle d’extraction enzymatique qui permet de valoriser les biomasses végétales et coproduits des industries agricoles, agroalimentaire et forestières avec un impact environnemental minimal. Les ingrédients produits grâce à cette technologie sont à destination de nombreux marchés tels que la cosmétique et la nutraceutique.

Partager cet article avec :