Extraction enzymatique : Biolie lance un bêta-carotène

Partager cet article avec :
Biolie a développé une technologie d’extraction enzymatique. (c)Biolie

La société de biotechnologie Biolie a lancé un extrait huileux de carottes à destination de la nutrition humaine et animale. Baptisé Biocar10, cet ingrédient riche en bêta-carotènes est obtenu à partir de coproduits de l’agriculture de carottes biologiques, à l’aide d’un procédé d’extraction enzymatique. La technologie développée par Biolie, qui permet d’obtenir des molécules d’intérêt à partir de matières premières variées telles que le sapin ou l’huile de tournesol, a notamment séduit le Centre d’entreprenariat et d’essaimage de l’Université du Québec à Chicoutimi (CEE-UQAC) au Canada.

Biocaro10 est donc riche en bêta-carotènes, un pigment de couleur orange également connu sous le nom de pro-vitamine A. Cette molécule étant bénéfique pour la peau et l’organisme, elle est largement utilisée dans l’alimentation comme colorant, ou encore dans l’alimentation animale. Grâce à sa teneur en bêta-carotène et présentant une bonne stabilité face à la chaleur, Biocar10 peut être utilisé pour colorer la margarine, les sauces ou encore les sucreries, et peut également être utilisé en tant que complément alimentaire comme précurseur de la vitamine A. Avec une dose journalière de 180 mg, les produits formulés pourront d’ailleurs bénéficier des six allégations de la vitamine A autorisées par l’European Food Safety Authority (EFSA).

Partager cet article avec :