Covid-19 : Amyris et l’IDRI collaborent pour un vaccin à ARN

Partager cet article avec :
Amyris produit du squalène par voie biotech à partir de la fermentation de sucre de canne.

La société de biotechnologie américaine Amyris a annoncé la signature d’un accord de collaboration et de licence avec l’Infectious Disease Research Institute (IDRI). Cette collaboration a pour objectif de faire progresser une plateforme de vaccin à base d’acide ribonucléique (ARN), notamment en accélérant le développement d’un traitement contre la Covid-19. Ce projet combinera la plateforme de vaccin à ARN de l’IDRI, y compris sa plateforme propriétaire nanostructurée de support lipidique (NLC), au squalène issu de la fermentation de canne à sucre d’Amyris. Depuis le début de la pandémie, la biotechnologie américaine s’est appliquée à développer un adjuvant de vaccin grâce à son squalène. « Nous sommes ravis de nous lancer dans ce programme critique avec Amyris et pensons que l’utilisation de leur nouveau squalène semi-synthétique durable se révélera inestimable dans nos efforts conjoints de développement de vaccins », a déclaré Corey Casper, directeur général de l’IDRI.

Amyris co-détiendra le vaccin développé par l’IDRI contre la Covid-19, les droits sur des combinaisons de matériaux de l’IDRI avec le squalène d’Amyris, les données concernant les essais précliniques et de phase I, et le rapport d’étude clinique. Un essai clinique de phase I devrait démarrer vers la mi-2021, tandis que ce projet de collaboration de développement de vaccin contre la Covid-19 devrait prendre fin au premier semestre 2022.

Partager cet article avec :