Cosmétique : BASF met au point un actif grâce à l’IA

Partager cet article avec :
BASF siège
Siège de BASF.

Le leader mondial de la chimie BASF a mis au point un ingrédient actif naturel à l’aide de l’intelligence artificielle. Cet ingrédient est issu d’une protéine de riz, Oryza sativa, et est utilisé dans le traitement de l’inflammation silencieuse et de la sensibilité de la peau et du cuir chevelu. Grâce à l’IA, BASF a été en mesure d’analyser d’importants volumes de données afin d’identifier les molécules d’intérêt plus rapidement et plus précisément qu’avec les méthodes d’analyse traditionnelles. A l’aide de prédictions in-silico et d’une plateforme d’apprentissage automatique, les experts de la société ont évalué des milliards d’entrées de données pour identifier les peptides d’origine végétal ayant le potentiel d’impact positif le plus élevé sur l’inflammation silencieuse.

C’est donc à partir des protéines de riz que BASF produit son ingrédient actif PeptAIde 4.0. Afin d’extraire les peptides, le chimiste a recours à un processus d’hydrolyse enzymatique contrôlé. Et cet ingrédient 4.0 a démontré des effets positifs : pour la peau, une application deux fois par jour pendant 28 jours a apaisé et hydraté la peau de plus de 80 % des participants à l’étude ; en ce qui concerne le cuir chevelu, les participants ont utilisé un shampoing contenant PeptAIde trois fois par semaine pendant trois semaines, et ont constaté une diminution de la rougeur du cuir chevelu de 9 %, et une diminution de 0,4 unité son pH.

Partager cet article avec :