Cosmétique : ASCA passe dans le giron de Phytodia

Partager cet article avec :

La société spécialisée dans le développement de plantes et de cosmétiques biologiques Phytodia a annoncé le rachat de l’Atelier de savons et cosmétiques artisanaux (ASCA). Avec cette opération de croissance externe, la première pour Phytodia, la société va passer le cap du million d’euros de chiffre d’affaires et prévoit une croissance de 28 % sur l’exercice 2021, et ce malgré la crise sanitaire. Située à proximité du siège de Phytodia, la savonnerie ASCA développe des produits cosmétiques bio – savons, sérums et huiles – sous la marque L’esperluète. Avec ce rachat, Phytodia intègre deux collaborateurs, l’ensemble des outils de production et des matières premières d’ASCA, ainsi que l’expertise de la savonnerie en matière de saponification à froid et ses process de fabrication. « Nous partageons les mêmes engagements envers la planète et envers l’humain qu’ASCA. Le rachat de la société était une évidence, après une première collaboration réussie pour le façonnage de baumes à lèvres. Les compétences et le savoir-faire de la savonnerie nous permettent de nous lancer sur le  marché incontournable de l’hygiène, qui tire son épingle du jeu même en pleine crise sanitaire », a expliqué Régis Saladin, co-fondateur et directeur de Phytodia.

Cette acquisition s’inscrit dans la feuille de route de la société. Phytodia mise depuis ses débuts sur une croissance organique, et avec le rachat d’ASCA, il ambitionne d’accélérer son développement grâce à des opérations de croissance externe. À ce titre, une nouvelle acquisition devrait être réalisée dans les mois à venir. Pour 2022, Phytodia vise un chiffre d’affaires de 1,5 M€.

Partager cet article avec :