Carbios et son consortium produisent du plastique alimentaire

Partager cet article avec :

Le consortium réunissant Carbios, L’Oréal, Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe ont annoncé la production de PET de qualité alimentaire issu de plastique recyclé par voie enzymatique. En utilisant la technologie de Carbios, chaque membre du consortium a été en mesure de produire des bouteilles pour certains de leurs produits phares, tels que Biotherm, Perrier, PepsiMax et Orangina. « En partenariat avec les membres du consortium, nous avons démontré la viabilité de cette technologie. Il s’agit d’une innovation majeure qui pourrait fermer complètement la boucle du recyclage et l’approvisionnement en plastiques PET à l’échelle mondiale, afin qu’ils ne deviennent plus jamais des déchets », a commenté Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios. Le procédé de cette société auvergnate s’appuie sur une enzyme optimisée qui, dans la nature, participe normalement à la dégradation des plantes. Aujourd’hui, cette protéine est capable de déconstruire n’importe quel type de plastique PET en ses différents constituants de base. Ceux-ci peuvent ensuite être utilisés pour produire un nouveau plastique de qualité équivalente à la résine vierge. Ce procédé permettrait de réduire de 30 % les émissions de CO2 du plastique, en comparaison à une fin de vie en décharge ou en incinération. Ce consortium prouve l’intérêt croissant des marques pour l’économie circulaire. En outre, Carbios inaugurera un démonstrateur industriel en septembre 2021, et devrait démarrer une unité industrielle d’une capacité de 40 000 tonnes par an d’ici à 2025.

Partager cet article avec :