Biocontrôle : Micropep lève 8,5 M€

Partager cet article avec :

La société d’agro biotech Micropep technologies a annoncé une levée de fonds de 8,5 millions d’euros lors d’un tour de financement de Série A. Hébergée au sein du TWB depuis 2017, cette start-up basée à Toulouse (Haute-Garonne) développe des solutions à base de peptides biologiques sur la base de travaux de recherches issus du Laboratoire de recherche en science végétale (unité mixte de recherche entre le CNRS et l’université Paul Sabatier de Toulouse). Micropep a notamment développé une plateforme technologique qui permet d’améliorer précisément les caractères des plantes sans altérer leur ADN, grâce à la pulvérisation de miPEPs, des peptides naturels qui régulent les micro-ARNs des plantes. Ce tour de table permettra à Micropep de mettre au point sa plateforme et construire son portefeuille de produits de biocontrôle. « Dans un secteur fragilisé par un flux d’innovation en perte de vitesse, des ingrédients actifs progressivement bannis ou menacés de l’être et l’augmentation du nombre d’espèces devenues résistantes aux herbicides et pesticides chimiques, notre technologie représente une alternative formidable. Les peptides et micro-protéines représentent un potentiel immense dans le développement de solutions de biocontrôle bénéfiques pour l’environnement », a commenté Thomas Laurent, président de Micropep. Avant de poursuivre : « En nous appuyant sur notre plateforme propriétaire, nous sommes en mesure d’améliorer naturellement la santé des plantes en nous appuyant sur leurs propres mécanismes, et d’identifier des ingrédients actifs, innovants et sûrs, avec un « hit rate » cent fois supérieur aux méthodes traditionnelles utilisées en agrochimie ». Avec cette deuxième levée de fonds, Micropep développe un portefeuille de produits ciblant en priorité les marchés européen et nord-américain des herbicides et fongicides estimés à plus de 23 Mrds €.

Partager cet article avec :