Biocontrôle : Amoéba multiplie les essais sur les cultures

Partager cet article avec :

Le spécialiste des biocides biologiques Amoéba a annoncé une campagne massive d’essais au champ pour son lysat d’amibe Willaertia magna C2c Maky. Pour cette campagne, la société étend notamment ses partenariats avec Philagro et Stähler Suisse, qui ont déjà réalisé des tests sur la vigne, et qui vont poursuivre les expérimentations sur celles-ci ainsi que sur d’autres cultures. D’autres acteurs majeurs du secteur de la protection des plantes vont également prendre part à cette campagne, à savoir BASF, Bayer, Evergreen, Garden Care, Gowan et Kwizda. Ces nouveaux partenariats vont permettre de réaliser des tests dans différents pays – en Europe, en Amérique et en Asie – et d’élargir le spectre de cultures en ajoutant les céréales et les cultures maraichères. « Cette nouvelle campagne d’essais au champ, à laquelle de nouveaux acteurs de l’agrochimie ont pris part, démontre la nécessité d’agir vite pour trouver des solutions alternatives au tout chimique. L’agriculture actuelle, face à de plus en plus de restrictions d’utilisation des produits phytosanitaires, doit relever de nombreux défis environnementaux pour répondre aux attentes du marché et des consommateurs », a déclaré Fabrice Plasson, p-dg d’Amoéba.

Grâce à ces nombreux partenariats, la société doit réaliser plus de 200 essais en plein champ, dont plus de 70 seront réalisés en propre. Cette campagne devrait permettre à Amoéba « d’approfondir ses connaissances sur cette substance active, de comparer plusieurs formulations, d’élargir ses connaissance sur le spectre d’activité et de générer, en Europe, des résultats pour alimenter les futurs dossier de demande de mise sur le marché ».

Partager cet article avec :