Biochar : Bordet lance un programme de R&D

Partager cet article avec :

Le producteur de charbon biologique Bordet a lancé un nouveau programme de recherche afin d’évaluer un nouveau produit. Il s’agit du biochar, un produit issu de la carbonisation de la biomasse. Il pourrait constituer une alternative durable aux fertilisants classiques car il possède de nombreuses propriétés : il améliore la capacité de rétention d’eau des sols, il améliore la disponibilité des micronutriments dans les sols pour les plantes, et renforce l’a structure et l’aération des sols. Il permettrait également d’augmenter les capacités de séquestration du carbone des sols. Selon les estimations du European Biochar Industry Consortium, le marché du biochar pourrait atteindre une valeur de 3,1 milliards de dollars (2,7 Mrds €) d’ici à 2025. « Le biochar est – à n’en point douter – une solution précieuse pour la lutte contre le changement climatique et la réalisation de la transition écologique et nous sommes convaincus aussi bien de son potentiel que de ses vertus », a commenté Cyril Flores, président du groupe Bordet. Face au potentiel du biochar, l’Inrae a mis une chercheuse docteur en biologie végétale et microbiologie à disposition du groupe Bordet pendant 24 mois, avant que celle-ci n’intègre la société à la fin de cette période. De plus, ce programme de recherche bénéficie du soutien du gouvernement dans le cadre du plan France Relance. D’un montant de plus de 150 000 €, il est financé pour partie par l’État et pour partie par Bordet.

Partager cet article avec :