Biocatalyse : Demeta perçoit 2,4 M€

Partager cet article avec :

Le spécialiste français des catalyseurs de nouvelle génération Demeta a fait part de la clôture d’un investissement direct de l’EIC Fund (Fonds du Conseil européen de l’innovation) dans le cadre du programme EIC Accelerator. Cette levée de fonds, d’un montant de 2,4 millions d’euros, permettra à la société d’accélérer le déploiement commercial de son polymère NexTene. Il s’agit de la finalisation du versement du financement mixte de 4,8 M€ obtenu par la société bretonne en août 2020. Ce financement comprenait une subvention de 2,4 M€ et un apport en fonds propres du même montant. « L’EIC Fund a été créé pour permettre à des entreprises présentant des nouvelles technologies disruptives et jugées trop risquées à leurs débuts de se développer plus rapidement », a déclaré Heidi Kakko, membre du comité d’investissement de l’EIC Fund.

Une alternative aux résines époxy

Le NexTene est une famille de polymères de haute performance produite à partir de cyclo-oléfines à l’aide de catalyseurs à base de ruthénium, mis au point par Demeta. « La conclusion de ce cycle de financement nous permettra d’accélérer le rythme de notre innovation technologique, le développement de nos produits et le déploiement commercial de solutions en totale adéquation avec les objectifs fixés par l’Europe pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et renforcer la performance énergétique à l’horizon 2030 », a commenté Patrick Piot, directeur général de Demeta. Le NexTene, dont les ventes ont démarré en 2020, permet notamment de réduire significativement l’empreinte carbone de ses clients par rapport aux autres matériaux existants, environ -47 % par rapport aux résines époxy.

Partager cet article avec :