Biocarburants : Shell investit dans LanzaJet

Partager cet article avec :

La société LanzaJet, filiale du groupe LanzaTech, a annoncé que le pétrolier anglo-néerlandais Shell investissait dans la société. Cet investissement, dont le montant n’a pas été communiqué, a pour ambition de faire progresser la croissance mondiale et accélérer la commercialisation de la technologie de LanzaJet, et ainsi développer la production de carburant d’aviation durable (SAF). Tout comme les investisseurs historiques (LanzaTech, Suncor Energy, Mitsui & Co, British Airways et All Nippon Airways), Shell aura la possibilité d’investir davantage dans la construction d’installations de production à plus grande échelle au cours des prochaines années. « Chez LanzaJet, nous sommes dans une position unique avec une technologie qui est prête et évolutive dès aujourd’hui pour produire des carburants durables à faible émission de carbone. L’investissement et le partenariat de Shell nous aident à faire progresser notre travail pour faire notre part pour décarboner l’aviation à l’échelle mondiale, un secteur où les autres options sont limitées à court et à moyen termes », a déclaré Jimmy Samartzis, p-dg de LanzaJet.

La société LanzaJet, créée en juin 2020, a mis au point un procédé permettant de produire des carburants durables à partir de n’importe quelle source d’éthanol durable, y compris celui produit par recyclage du carbone de LanzaTech. 90 % des carburants durables élaboré par ce procédé est du SAF. « La technologie de LanzaJet ouvre une voie nouvelle et passionnante pour produire du SAF à l’aide d’un processus Alcohol-to-Jet et aidera à répondre aux besoins urgents du secteur de l’aviation en SAF », a commenté Anna Mascolo, présidente de Shell Aviation. Cet investissement de Shell intervient alors que LanzaJet poursuit les travaux de construction de sa première installation Alcohol-to-Jet d’une capacité annuelle de production de 10 millions de gallons (soit près de 38 millions de litres) à Soperton en Géorgie (États-Unis). Cette unité devrait entrer en fonctionnement en 2022.

Partager cet article avec :