Biocarburants : La technologie d’Axens séduit de nouveau

Partager cet article avec :

C’est la technologie Vegan développée par Axens, filiale du groupe IFPEN, qui a été sélectionnée par Repsol pour équiper sa première unité de biocarburants avancés à Carthagène (Espagne). Cette future usine aura une capacité de production de 250 000 tonnes par an de biodiesel, biojet, bionaphta et biopropane. Comme dans le cadre de son accord avec PKN Orlen signé en décembre 2019, Axens fournira les livres de procédés, le catalyseur et les absorbants, les équipements propriétaires, les services techniques et assurera les formations. « Repsol bénéficiera d’un savoir-faire considérable soutenu par 50 ans d’expérience dans l’hydrotraitement et l’hydrocraquage/hydro-isomérisation des distillats moyens, ainsi qu’un support en technologie, services et catalyseurs de pointe développés, fabriqués et fournis par Axens », a déclaré Patrick Sarrazin, vice-président exécutif d’Axens, Global Business Unit Process Licensing.

Une technologie permettant la diversification énergétique

La technologie Vegan permet d’hydrotraiter une large gamme de lipides et ainsi de produire du diesel renouvelable à faible densité et à haut indice de cétane. Ce procédé permet également la fabrication de carburéacteur renouvelable sans soufre. Les producteurs d’hydrocarbures peuvent ainsi répondre plus efficacement aux réglementations environnementales actuelles et assurer une diversification énergétique avec des produits de première qualité, facilement incorporables aux pools de carburants existants. « Cette usine de biocarburants de pointe est une avancée dans l’engagement de Repsol à devenir une entreprise avec un bilan carbone neutre en 2050. Repsol promeut différentes options technologiques pour les secteurs des transports où l’électrification n’est pas une option techniquement viable. Cela s’ajoute aux projets d’hydrogène renouvelable et de carburants synthétiques qui offrent de nouvelles opportunités vers la neutralité carbone dans les transports », a déclaré Repsol.

Partager cet article avec :