Biocarburants : Chevron et Gevo signent une lettre d’intention

Partager cet article avec :

Les deux sociétés américaines Chevron USA et Gevo ont signé une lettre d’intention pour investir conjointement dans la construction et l’exploitation d’unités de production de carburants d’aviation durables (SAF). Ces installations transformeraient le maïs non comestible afin de réduire l’intensité carbone du cycle de vie des carburants utilisés dans l’aviation. Elles produiraient également des protéines et de l’huile de maïs. « Cet investissement potentiel s’appuie sur l’approche innovante de Gevo pour produire du carburant d’aviation durable, en complément d’autres investissements dans les carburants renouvelables que nous réalisons dans le cadre de notre stratégie à rendements plus élevés et à faible émission de carbone », a déclaré Mark Nelson, vice-président exécutif de Downstream & Chemicals pour Chevron.

Dans le cadre de cette collaboration, Gevo exploiterait sa technologie exclusive pour produire du SAF et des composants de mélange renouvelables pour l’essence pour réduire son empreinte carbone. Chevron, en plus de co-investir dans plusieurs projets avec Gevo, aurait la possibilité de prélever environ 150 millions de gallons par an (plus de 567 millions de litres) pour une commercialisation directe à ses clients. Pour rappel, Gevo devrait construire une unité de production de carburéacteur à proximité du lac Preston dans le Dakota du Sud (États-Unis).

Partager cet article avec :