BASF se renforce dans les biosurfactants

Partager cet article avec :
BASF siège
Le groupe BASF investit massivement dans la chimie biosourcée.

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part, le 10 mars 2021, de la signature de deux nouveaux partenariats. Avec ces collaborations, BASF espère renforcer sa position de leader sur le marché des biosurfactants. « Nous voyons un fort potentiel commercial dans ces partenariats. Bien que BASF dispose déjà de solides capacités d’innovation et de production pour les surfactants, nous sommes toujours à la recherche d’opportunités de travailler avec des partenaires bien ancrés dans les technologies qui ajoutent à notre force afin d’élargir notre portefeuille de produits avec des produits biosourcés supplémentaires », a commenté Ralph Schweens, président de la division Care Chemicals de BASF.

Le premier partenariat est un renforcement de l’alliance stratégique avec le fournisseur de surfactants issus de la biomasse japonais Alliance Carbon Solutions (ACS), entamée au deuxième trimestre de 2020. En plus de cette coopération technologique exclusive, BASF a pris une participation au capital de la société, devenant ainsi l’actionnaire majoritaire d’ACS. Ce partenariat, dont les détails financiers n’ont pas été révélés, comprend un accord commercial, et le développement de produits pour les sophorolipides, classe de glycolipides.

En ce qui concerne le second partenariat, il s’agit d’une coopération exclusive avec la start-up anglaise Holiferm. L’objectif pour les deux sociétés est de se concentrer sur le développement et la fabrication d’ingrédients durables et non fossiles. Ces ingrédients seront des dérivés de fermentation afin de produire d’autres classes de glycolipides. Ils seront destinés aux marchés de la formulation industrielle, du soin personnel et de l’entretien ménager.

Partager cet article avec :