BASF publie son quatrième Palm Progress Report

Partager cet article avec :
Fruits du palmier à huile. photo Cirad.

Le géant allemand de la chimie BASF a présenté le 28 octobre son quatrième Palm Progress Report, contenant les chiffres 2019. Ce rapport a pour objectif de montrer l’engagement du groupe vis-à-vis de l’huile de palme. Car en effet, l’une des matières premières clés de BASF est l’huile de palmiste et ses dérivés, utilisés principalement dans les cosmétiques, les détergents et nettoyants industriels, ainsi que dans l’alimentation humaine.

Au cours de l’année écoulée, BASF a acheté 140 000 tonnes d’huiles de palmiste, certifiée durable, représentant 83,5 % du volume total utilisé par la société, soit une augmentation de près de 14 % par rapport à 2018. Le groupe a également pu assurer la traçabilité de 90 % de son empreinte environnementale mondiale résultant de l’utilisation d’huile de palme en 2019. BASF se rapproche ainsi de l’objectif de son Palm Commitment d’acheter toutes ses huiles auprès de sources certifiées RSPO d’ici à 2020.

Le chimiste allemand s’est engagé à publier régulièrement sa feuille de route pour une palme durable, sa collaboration tout au long de la chaîne de valeur et les progrès dans la conduite de la transformation physique des dérivés oléochimiques. Pour la société, les petits producteurs font partie intégrante de la culture durable des palmiers à huile et font donc partie de la solution pour lutter contre la déforestation et le réchauffement climatique. L’approche de BASF visant à inclure les petits agriculteurs a été publiée pour la première fois en 2016.

Partager cet article avec :