BASF étend son portefeuille de biopolymères

Partager cet article avec :

Le géant allemand de la chimie BASF a annoncé le lancement d’un nouveau biopolymère, Hydagen Clean. Il s’agit d’une alternative naturelle aux agents texturants synthétique produit à partir de tubercule de konjac, une plante originaire d’Asie et consommée traditionnellement comme légume. Avec Hydagen Clean, BASF étend son offre de solutions innovantes et éco-friendly. Cet agent texturant s’inscrit dans la lignée du Sustainable Solution Steering, un outil développé par BASF pour aider ses clients à mesurer leur impact environnemental. « Le lancement d’Hydagen Clean est une étape importante dans le renforcement du portefeuille de biopolymères de BASF et de notre engagement plus large en faveur du développement durable. Nos biopolymères permettent non seulement à nos clients de répondre à une demande croissante des consommateurs, mais les aident également à se conformer aux changements réglementaires à venir », a commenté Jason McAlpine, vice-président du Business Management for Personal Care Europe.

Ce nouvel agent texturant peut être utilisé dans la formulation de soins du visage, corporels et de produits coiffants, et ce, grâce à sa versatilité. Hydagen Clean vient compléter le portefeuille déjà existant de biopolymères Care Creation de BASF qui repose sur une classe de modificateurs de rhéologie naturels, tels que le Rheocare XGN (produits à partir de gomme de xanthane) et l’Hydagen 558P (issu d’algues). BASF précise que ses biopolymères sont « dérivés à 100 % de matières premières naturelles et renouvelables ».

Partager cet article avec :