Afyren réussit son entrée en Bourse

Partager cet article avec :
(c)DR

Comme annoncé le 15 septembre 2021, la société de biotechnologie industrielle Afyren est entrée en Bourse sur le marché Euronext Growth. Cette levée de fonds de 66,5 millions d’euros a pour objectif le financement de deux usines en Amérique du Nord et en Asie du Sud-Est, d’une capacité de production d’environ 28 000 tonnes par an d’acides organiques, et qui devraient respectivement entrer en fonctionnement fin 2024 et début 2026. « Avec ces nouvelles ressources, Afyren va pouvoir augmenter ses capacités industrielles, déjà amorcées avec la construction de la première usine de production d’acides biosourcés, Afyren Neoxy. Convaincus de la pertinence de notre approche bas-carbone et zéro déchet, et fort d’un premier outil industriel en cours de construction, nous ambitionnons de le répliquer sur des nouvelles zones géographiques à fort potentiel tout en poursuivant l’accroissement de notre portefeuille de produits », ont déclaré conjointement Nicolas Sordet et Jeremy Pessiot, co-fondateurs d’Afyren.

Depuis sa création, il y a 10 ans, Afyren a réalisé deux levées de fonds. La première en 2013, d’un montant de 2 M€, auprès de Sofimac. La seconde en 2018 a permis de lever 21 M€ auprès de Sofinnova, Supernova, Crédit Agricole et Valquest, abondés par le fonds SPI de Bpifrance. Ce qui a ainsi permis la mobilisation de 46,5 M€ et par conséquent la création d’Afyren Neoxy. La société a également bénéficié d’une subvention de 20 M€ du BBI JU pour le programme collaboratif After-Biochem.

Partager cet article avec :