Ynsect reçoit une autorisation de mise sur le marché pour son engrais

Partager cet article avec :
Ynsect produits des molécules à valeur ajoutée à partir d’insectes.

Le spécialiste français de l’élevage et de la transformation d’insectes pour l’alimentation animale Ÿnsect a reçu l’autorisation de mise sur le marché d’Ÿnfrass. Cet engrais naturel est conçu à base de déjections (ou « frass ») de Tenebrio molitor, l’espèce de vers nourris et élevés avec des co-produits céréaliers par la société. Utilisable en agriculture biologique, ce produit s’inscrit dans la politique zéro déchet de l’entreprise. « Nous sommes particulièrement fiers d’être le premier acteur au niveau mondial à obtenir une homologation de mise sur le marché. Cette autorisation correspond à la procédure la plus contraignante existante sur ce produit, elle est gage de qualité et de sérieux, et nous facilitera l’export vers des pays tiers. Depuis la mise en service de notre unité de démonstration Ÿnsite il y a 4 ans, Ÿnsect a cherché à valoriser les coproduits de la production de protéines issus de Molitor, en particulier les déjections des insectes », commenté Antoine Hubert, p-dg d’Ÿnsect.

Ÿnfrass possède un équilibre des éléments nutritifs (azote, phosphore et potassium) qui confère une nutrition optimale aux plantes. De plus, il a teneur en matière organique de 85 %, un taux exceptionnellement haut. Les différents tests réalisés « démontrent une augmentation du rendement et de la biomasse, parfois très significative, sur l’ensemble des cultures testées comparé à l’apport d’engrais 100 % chimique ». Des tests concluants ont été menés en 2018 sur grandes cultures telles que le blé, le colza et le maïs, avant d’ensuite donner des résultats encourageants en cultures maraîchères (salades et pommes de terre), les vignes et les plantes ornementales.

Partager cet article avec :